top of page
  • Photo du rédacteurAnaïs CD

Le magicien…



C’était un magicien…

Il recelait de tours de magie en tout genre. De son grand chapeau, il sortait des sourires qu’il venait coller aux lèvres des gens ; des espoirs qui embaumaient les cœurs, des réponses qui apaisaient les esprits ; des souffles de vie à ces gorges trop serrées.


De ses manches, il sortait des mouchoirs pour venir sécher les larmes qui avaient bien trop coulé ; des confettis pour les grands moments à fêter ; des bouquets de fleurs pour rapprocher les âmes sœurs ; des plumes pour continuer à écrire de grandes histoires; des clés pour déverouiller les serrures de toutes ces portes restées fermées.


De ses mains, il applaudissait les réussites ; il acclamait les plus petites comme les grandes victoires ; il relevait les échines qui se seraient trop courbées, les épaules affaissées de trop de poids chargés ; il relevait ces âmes frêles que l’on avait mises à genoux ; il réparait les corps brisés, les cœurs en miettes.


De sa voix, il envoutait, il rassurait. Les paroles prenaient une tout autre dimension, elles ne blessaient plus, se faisaient caressantes. Les mots réparaient les maux, ils refermaient les plaies, ils anesthésiaient les douleurs et cicatrisaient les blessures. Ils brouillaient les perceptions, reformulaient les affirmations, renversaient les représentations, dans de fabuleux numéros de prestidigitation.


C’était un magicien… Oui définitivement un magicien !


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page